ÉTAT-MAJOR DE L'ARMÉE DE L'AIR.

INSTRUCTION N° 2350/DEF/EMAA relative à la progression professionnelle des instructeurs dans les unités écoles du personnel navigant.

 

Du 10 mars 2017

NOR D E F L 1 7 5 0 4 9 2 J


Texte abrogé :

Instruction n° 2350/DEF/EMAA/3/OP du 4 août 1981 (BOC, p. 4307 ; BOEM 644.1.2.1).

Classement dans l'édition méthodique : BOEM 644.1.2.1

Référence de publication : BOC n° 17 du 20 avril 2017, texte 9.


 Préambule.

La formation des pilotes et des navigateurs est la mission principale et prioritaire des unités relevant des écoles de formation du personnel navigant (EFPN) de l'armée de l'air.

Ces unités pourront, en outre, se voir confier une mission opérationnelle sur ou en dehors du territoire national :

L'exécution de ces missions de formation ou à caractère opérationnel nécessite un entraînement spécifique.

Cet entraînement spécifique des pilotes et des navigateurs fait l'objet de la présente instruction.

1. INSTRUCTION AÉRIENNE DES MONITEURS.

    1.1. But.

La formation dispensée aux instructeurs des unités des EFPN vise à garantir :

    1.2. Principes de la conduite de l'instruction.

L'instruction aérienne repose sur :

Cette instruction est répartie en quatre phases, chacune sanctionnée par l'attribution d'une licence, d'un diplôme ou d'un certificat.

2. CYCLE D'INSTRUCTION.

    2.1. Phase 1. Transformation sur avion et formation pédagogique initiale de l'instructeur.

Elle concerne tout pilote ou NOSA affecté quelles que soient sa provenance et ses qualifications.

En fin de phase, l'élève moniteur doit :

La phase 1 se déroule au sein d'une entité d'instruction spécialisée. Elle est sanctionnée par l'attribution de la qualification d'instructeur pilote/NOSA.

    2.2. Phase 2. Formation de l'instructeur pilote/navigateur opérationnel.

Affecté en escadrille l'instructeur pilote/NOSA :

L'instructeur opérationnel doit être capable :

    2.3. Phase 3. Formation de l'instructeur pilote/navigateur confirmé.

Ce paragraphe ne concerne que les pilotes et NOSA ayant changé de sous spécialité : 1171XX, 1271XX.

Au cours de cette phase, l'instructeur opérationnel est entraîné et formé en vue d'acquérir le certificat de pilote/NOSA instructeur confirmé.

L'instructeur confirmé doit être capable :

    2.4. Phase 4. Formation du maître instructeur pilote/navigateur.

Ce paragraphe ne concerne que les pilotes et NOSA ayant changé de sous spécialité : 1171XX, 1271XX.

Le pilote/NOSA instructeur expert est un moniteur dont l'autorité, l'expérience aéronautique et pédagogique ainsi que les qualités professionnelle doivent lui permettre :

3. RESPONSABILITÉS.

    3.1. Le commandement des écoles de formation du personnel navigant de l'armée de l'air.

Etablit, par unité, type d'appareil et certificat :

Détermine pour l'accès aux certificats supérieurs :

    3.2. Le commandement de l'unité de formation.

Est responsable de la conduite de l'instruction des moniteurs dans son unité et de l'application des directives du grand commandement.

Doit veiller :

Coordonne l'instruction menée au niveau des escadrilles.

    3.3. Le commandement d'escadrille.

Ordonne l'exécution progressive des différentes missions.

Veille à la stricte application des ordres de vol.

Vérifie la préparation des missions et en contrôle l'exécution.

Contrôle la progression de chacun de ses moniteurs.

4. CONTRÔLE DE L'INSTRUCTION.

Le contrôle de l'instruction porte, par unité et par phase de progression sur :

5. TEXTE ABROGÉ.

L'instruction n° 2350/DEF/EMAA/3/OP du 4 août 1981 relative à l'instruction aérienne des moniteurs dans les unités écoles du personnel navigant est abrogée. 

 

Pour le ministre de la défense et par délégation :

Le général de corps aérien,
major général de l'armée de l'air,

Philippe ADAM.